Espace public SNCF Melun

Lorsque l’on découvre le site avec un œil neuf, nous sommes saisis par deux choses :
-Le potentiel dormant offert par la percée visuelle sur la ville depuis le haut du talus ferroviaire.
-La discrète esthétique de la friche ferroviaire qui tend à envahir de ses graminées jaunes le noir du ballaste des lignes désaffectées.
Le talus, espace de contact entre ville et ferroviaire joue le rôle de lisière. Une lisière endormie, qu’il faut réveiller ! Nous allons ici montrer comment s’emparer des forces en présence du site, de cette lisière pour repenser le parvis Sud de la gare de Melun.

3e PRIX du Jury

December 11, 2018   ·   concours,3e prix,sncf,espace public,Paysagiste DPLG,Ile-de-France

Un module comme outil de projet : La ligne de lisière

En accord avec le projet socle nous allons proposer de redonner une lisibilité au parvis Sud de la Gare de Melun. Notre démarche s’appuiera sur Les potentiels présents sur site, évoqués ci dessus. Cette lisière nous l’échantillonnerons en un module simple, «une ligne de lisière».
Elle sera constituée d’amélanchiers pour la strate arbustive et d’une dominante de graminées pour la strate herbacée. Cette palette végétale en plus d’être esthétique a le mérite d’être résistante, vigoureuse et écologiquement utile. Le sol de cette ligne plantée sera minéral et poreux afin de permettre l’infiltration des eaux de ruissellements sur place.
Ce module linéaire de lisière permet d’organiser et cadrer l’espace du parvis en mettant à l’honneur cette relation visuelle ville basse, gare haute...remettant au centre des regards la gare jusqu’alors invisible.

Cette lisière n’est pas qu’une simple ligne plantée qui dessine l’espace et conduit l’usager vers la gare ... elle l’accueille volontiers si il doit attendre un train ou un rendez-vous avec un espace dédié ponctué d’assises. Mais aussi, elle l’accompagne jusqu’à son départ en trottinette, vélib’ ou citys- coot dont les bornes viennent également se greffer à elle.
La simplicité de ce module hybride lui offre à l’instar des lisières une grande réversibilité dans le temps... aussi bien dans les usages qui peuvent venir s’y greffer, les proportions de sa strate arbus- tive ou herbacée du fait de l’évolution possible du contexte bâti environnant.

Une signalétique adaptée à l’existant

Une stratégie similaire, basée sur l’observation de l’existant sera également de mise. Nous pouvons remarquer sur site un grand nombre de façades et de murs qui encadrent l’espace du futur parvis. Autant de support appropriables pour venir s’y poser, s’y accrocher ... faisons de la contrainte du mur aveugle, du local technique grillagé...une force ! Rien de plus simple, venons peindre ou acco- ler un panneau...
Les différences de hauteurs permettent la hiérarchisation depuis le bandeau guide peint sur le mur jusqu’à l’œuvre évènement du parking silo re interprété, en passant par le panneau qui dissimule le local technique ou habille le mur aveugle. Quans à la couleur, cela sera le bleu et le blanc SNCF.

Un projet Horus pour le concours Flash SNCF Gare de Melun 3e PRIX du Jury

Conception

Stanislas Jung

Graphisme et dessin

Horus : Stanislas Jung